FR EN ES IT DE RU CN

L’Alcazar mythique et savoureux

« Retour

C’est en 1968 que Jean-Marie Rivière, futur directeur du Paradis latin, ouvre l’Alcazar, un cabaret où sont proposés des spectacles de transformistes et des revues « à plumes ». L'établissement communique avec la discothèque le « Rock'n Roll Circus » où Jim Morrison serait mort d'une overdose en juillet 1971.

Après le diner où l’on sert jusqu’à 750 couverts, le spectacle commence, suivi d’une revue cancan ; travesties, ballets brésiliens... Duke Ellington y fête ses 70 ans en janvier 1970 devant Maurice Chevalier.

L'Alcazar est aujourd'hui un restaurant de 180 places. C’est un grand espace coiffé d'une verrière à  12 mètres de hauteur et d'une mezzanine qui accueille un bar. L’alcazar offre aussi un salon privé et un club installé dans l'ancien Rock'n Roll Circus.

C’est la décoratrice Laura Gonzalez qui, fin 2015, a conçu cet espace en tirant un parti « tropical » de la verrière et de la trémie. Teintée d’exotisme Brésilien, ce n’est cependant pas une décoration « codée » mais ce sont des rencontres improbables qui forment un mélange personnel et féminin : rotin, marbre, laiton, imprimés à fleurs, velours rouge ou or, miroirs anciens et chandeliers baroques. Seules les chaises Thonet et les bois vernis sont un clin d’œil à la brasserie parisienne.

Le salon Privé

La table est sobre : marbre blanc, argenterie ancienne mais porcelaine contemporaine joliment dessinée. Le dressage des assiettes est esthétique.

Le chef Guillaume Lutard est passé par Taillevent et par  l'auberge de Mougins chez Roger Vergé (tous deux 3 étoiles au Michelin). Pour la Pâtisserie, il a fait un passage chez Sthorer (lire notre article).

Guillaume Lutard créé pour le déjeuner une carte assez courte mais moderne, créative et abordable : les plats sont à 24€, l’entrée-plat ou le plat-dessert à 29€ et l’entrée plat dessert à 34€. Le soir, la carte propose des entrées de 12 à 72€ (caviar osciètre) et des plats entre 24 et 39€.

Je recommande le déjeuner non seulement pour le rapport qualité prix mais aussi pour sa moindre affluence.

En entrée, j’ai goûté un ceviche de Bar pamplemousse. Le bar est très légèrement grillé, bien équilibré par le pamplemousse et relevé par un granny smith qui apporte l’acidité et du gingembre pour l’exotisme. Très fin et très frais.

Céviche de bar, pamplemousse, granny smith

Les ravioles de champignons sauvages, brousse, mousserons que j’ai ensuite dégustées ne m’ont rien rappelé de commun et ont été un vrai délice à chaque bouchée.

Une belle adresse à redécouvrir pour ce restaurant une assiette (*) au Michelin.

(*) Ne pas confondre « l’assiette » et « l’étoile ».  L’assiette Michelin  est une distinction qui souligne « Qualité des produits et tour de main du chef : un bon repas tout simplement. »

ALCAZAR

62, rue Mazarine
75006 Paris

Tel : +33 (0)1 53 10 19 99

Site web : http://www.alcazar.fr/